GTA V : Le jeu de l'année ?

Oui je sais le titre n'est pas très original mais peut-il en être autrement pour ce jeu ?

Je n'ai pas aimé GTA IV. Voilà c'est dit, j'ai passé deux heures dessus et j'ai arrêté. Ce jeu était d'une lourdeur incroyable ! Et que dire de la version PC ? Une catastrophe. Du coup au départ, pour moi il n'était pas concevable d'acheter GTA V tant j'étais déçu de ce qu'avait fait Rockstar de sa première mouture sur les consoles next gen.

Et puis j'ai vu le premier trailer...

Rockstar matrise...

Clairement. De la communication, au développement de son bébé. Le premier trailer a été une claque pour tout le monde je crois. Il semblait y avoir un nombre d'activités annexes incroyables, toujours plus de contenu, un mode online et pour moi le plus important : Trois personnages jouables, une révolution pour Rockstar.

Au programme donc, trois personnages que vous suivrez tout au long de l'aventure proposée dans ce GTA V : Franklin, le petit black des quartiers, aussi ambitieux et prêt à tout, que Pretty Women. Michael, ancien braqueur qui malgré sa belle maison et sa belle famille, n'apparaît être qu'un raté et où ses seules réussites se résument à réaliser des braquages bien pensés quoi que parfois un peu foireux. Et pour finir mon personnage préféré Trevor, le gros taré de service, il fait chier tout le monde et parfois même le joueur !

L'histoire démarre donc par un braquage avec Michael et Trevor. Ce braquage se finit mal avec la "prétendue" mort de Michael. Sans spoiler, cette scène a énormement d'importance pour la suite de l'histoire. Par la suite on contrôle Franklin quelques années plus tard. Petit à petit au fil des missions, on controle Michael puis Trevor. Enfin, ils finiront par réaliser des missions ensemble.

Les problèmes de GTA IV corrigés dans le V

Ce que j'avais détesté dans le IV c'était la conduite, trop réaliste et lourde à mon goût. Dans les anciens GTA, la conduite était fun et on faisait souvent n'importe quoi (pour pas dire de la merde). Le IV avait supprimé ce côté marrant de la conduite. Pour moi c'était le gros point noir du IV heureusement parfaitement corrigés dans le V.

La conduite est clairement plus fun en particulier avec Franklin qui dispose d'un pouvoir lui permettant de ralentir le temps lors de la conduite. Utile pour passer entre deux véhicules serrés l'un contre l'autre. Pour moi, la conduite des hélicoptères, ou autres avions, est encore trop foireuse (ou alors je ne suis pas doué) mais pour le reste c'est bien mieux.

Autre aspect intéressant de ce jeu est le fait que l'on gagne rapidement de l'argent. Avant dans GTA on se galérait la vie pour avoir des dollars, maintenant dès le premier braquage on se retrouve avec des centaines de milliers de dollars.

Et oui ! L'un des intérêts de ce nouvel opus et l'organisation de braquages, casse. Suivant comment on gère notre équipe et la façon et braquer une bijouterie par exemple, on obtiendra plus ou moins d'argent. Au delà de l'aspect scénaristique inhérent à ce nouvel aspect du jeu, je me suis également demandé si ce n'était pas pour limiter l'utilisation de code de triches pour avoir de l'argent. L'intérêt de GTA étant de sentir tout puissant et d'avoir le contrôle de tout.

Autre point important, je trouve, c'est les graphismes. Le V est tout simplement magnifique pour un Open World de cette envergure ! Par ailleurs je le trouve plus coloré que le IV, plus accueillant, c'est donc plus agréable de se balader dans cette gigantesque map. Par ailleurs, j'ai été heureux de retrouver le Los Santos que l'on avait laissé dans San Andreas.

 

trevor

Je m'appelle Trevor et je suis un gros taré !

 

Le online, le online !

Et oui, la grande force de GTA V c'est son online. Si le titre a souffert d'un démarrage (prévisible) cahotique de ce côté la, une fois passé les erreurs de connexions on se retrouve avec un online extrêmement riche ! De la course de voitures, à la guerre de gang, en passant par le mode histoire crée pour le mode en ligne, les possibilités ne manquent pas !

Petit bémol concernant la création du personnage. Je trouve plutôt bizarre de définir la tronche de nos aieux pour finalement arriver à notre visage à nous. Bon alors je prends 40% de ma môman et 60% de mon pôpa. Résultat : Les joueurs ne se sont pas fait chier et il y a pas mal de visage qui se ressemblent. Fort heureusement in game, il restera la possibilité de se différencier par le style vestimentaire et les coiffures.

 Pour le reste rien à redire, du fun, des gens (parfois louches), du rage quit... La force de GTA V aura sans doute de proposer une expérience aussi intéressante en multi qu'en solo.

 

jackie

Je suis Jackie, et j'ai beaucoup de voitures !

 

Bon allez, la conclusion !

Mais alors ce jeu est-il le jeu de l'année ? Pour le moment oui. J'attends avec impatience la sortie de Watch Dogs, mais pour l'instant ce jeu est une claque.

Le système de tirs nous rappel Red Dead, la conduite est fun, trois personnages jouables, pas mal de personnalisation possible, des graphismes améliorés, un online très bon. Difficile de passer à côté de ce jeu à une exception près peut être : Ne pas posséder de console. On peut se demander quand sortira la mouture sur nos ordinateurs. D'après certaines rumeurs, on parlerait du premier trimestre 2014. Info ou intox ? Peu importe finalement, l'essentiel étant qu'il sorte sur PC, qu'on puisse si possible synchroniser notre perso du Rockstar social club sur l'ordi et avoir un jeu OPTIMISE !

Pour le reste c'est un grand oui. Procurez le vous, même si vous avez en travers de la gorge GTA IV.

GTA V OK

 

 


comments powered by Disqus
Publié le Mardi 15 Octobre 2013 à 13:20